Au bois du Chat, on s’engueule et on s’assoit

Au bois du Chat, on s’engueule et on s’assoit

04'00'' // Brève, mars 2023

Peut-on encore faire des coupes rases de feuillus ? La forêt est-elle un bien commun ? Est-il légitime de s’interposer pour empêcher des travaux, irréparables mais légaux ?

Lundi 6 mars, à l’initiative du Syndicat des exploitants forestiers, scieurs et industriels du Limousin (SEFSIL), la filière se réunissait pour affirmer son droit à travailler sans entraves à la coupe rase programmée du bois du Chat : un « comité de défense » s’est interposé à plusieurs reprises pour empêcher les travaux.

En dépit d’une démonstration de force et d’unité, les discours prononcés ce matin-là indiquent qu’une partie au moins de la filière se remet en question. Elle n’aime juste pas qu’on lui force la main. Malgré une défiance palpable, élus et professionnels de tous bords ont convenu d’organiser prochainement une table ronde.

Un sursis pour le bois du Chat ?

[expand title="Références"]

Lieux :

Mots-clés :

[/expand]
[expand title="Fiche technique"]

Titre : Au bois du Chat, on s’engueule et on s’assoit
Durée : 04'00''
Date de production : mars 2023
Format : 4
Production et distribution : Télé Millevaches
Réalisation : Télé Millevaches
Droits : 1
Rushes conservés : 1
Photos du tournage : 0
[wpfid]

[/expand]

1 réponse

  1. Jean-Michel dit :

    Au sein de notre Association Syndicale Libre de Gestion Forestiere (Forêts Vivantes) qui couvre une partie du SE de la Creuse nous n’avons pas attendu pour nous engager dans une gestion durable qui prohibe les coupes rases …Ainsi ce sont déjà 100 hectares de forêts qui sont protégés sur le territoire avec nos faibles moyens de petits propriétaires…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *