Un média rural

Carte montrant la situation du plateau de Millevaches aux confins des départements de la Creuse, de la Corrèze et de la Haute-Vienne.

cc-by-sa Wikipedia

Télé Millevaches est un média rural. Elle réalise des reportages vidéo dans le bouillonnement de la Montagne limousine (ou le plateau de Millevaches, comme vous préférez). De sensibilité écolo et solidaire, elle aime se définir aussi par son attitude : bienveillante parce qu’un média local se doit de prendre soin des personnes qui l’entourent ; déterminée parce notre époque exige d’être prise à bras-le-corps.

Tous les reportages, de 1986 à nos jours, sont visibles sur ce site Internet. Nous privilégions des moyens de diffusion libres et décentralisés, respectueux de la vie privée : liste de diffusion par courrier électronique, compte Mastodon, plateforme vidéo Peertube. Mais pour exister, un média ne peut ignorer les grandes plateformes du capitalisme de surveillance. Télé Millevaches est aussi sur Facebook, Youtube et Instagram.

Elle diffuse également ses films en projections publiques et occasionnellement sur 7ALimoges, la chaîne câblée de Limoges.

Un homme d'une quarantaine d'années parle, attablé dans une réunion. En surimpression : FargeBois, 13 hectares pour la plus grosse scierie de France / « Les uns regretteront les forêts, les autres les scieries »
13 hectares pour la plus grosse scierie de France
04'07'' // Brève, octobre 2023

Dix mois après la première manifestation contre l’extension de FargesBois à Égletons, la Communauté de communes de Ventadour-Égletons-Monédières a voté la vente de 13 hectares de terres agricoles au géant de la filière. L’objectif : doubler la production et devenir la ...  » Voir la vidéo...

Read more
Une vaste plaine agricole. Au loin dans l'air vibrant de chaleur, des systèmes d'irrigation, des éoliennes et des pylônes. En surimpression : Télé Millevaches, Voyage en Beauce, En quête de l'héritage familial paysan, un documentaire de Clément Pichot.
En quête de l'héritage familial paysan
37' // Documentaire, octobre 2023

Mes parents sont tous les deux issus du monde agricole et ils ont fait le choix tous les deux d’en sortir. Moi, j’ai fait le choix d’être paysan.

La question n’est pas encore posée, mais on la devine.

Clément Pichot ...  » Voir la vidéo...

Read more
Une jeune femme parle à la caméra à l'ombre d'un sous-bois. Derrière elle, une petite rivière sous un pont.
04'52'' // Brève, octobre 2023

Sur le bassin de la Vienne, dont une partie du plateau de Millevaches est l’amont, les sécheresses estivales sont déjà là et vont s’aggraver. Des arbitrages vont devoir s’imposer entre l’eau potable, l’irrigation et l’industrie.

L’Établissement public territorial de bassin ...  » Voir la vidéo...

Read more
Reportage, octobre 2023

Une politique de restructuration urbaine se déploie actuellement dans les quartiers prioritaires de la ville de Limoges, comme ici à Beaubreuil où plusieurs immeubles vont être détruits. Pourquoi et comment se décide-t-elle ? Où seront relogés les habitants ? Que ...  » Voir la vidéo...

Read more

Une association d’éducation populaire

Télé Millevaches est aussi un outil d’éducation populaire dont chacun peut se saisir pour réaliser des films. Elle accueille de nombreuses personnes tout au long de l’année lors de ses ateliers ouverts du mercredi après-midi. D’une simple conversation jusqu’à la réalisation d’un documentaire, en passant par la numérisation de cassettes ou la prise en main d’une caméra, l’équipe vous accompagne dans tous vos projets vidéo.

Télé Millevaches propose par ailleurs des ateliers d’éducation aux médias et à l’information (EMI) auprès d’un large public : écoles, associations, missions locales, maisons de retraites, centres de détention. À ce titre, elle fait partie de la Fédération de l’audiovisuel participatif, qui regroupe des dizaines de structures en France. Certaines des productions de ces médias sont visibles sur le serveur PeerTube de la Fédération.

Un prestataire audiovisuel

Un opérateur devant les trois écrans d'une régie vidéo plongée dans l'obscurité. Au second plan, trois personnes discutent sur scène.Dotée de matériel professionnel et d’une équipe de trois réalisateurs, Télé Millevaches propose également des prestations vidéocaptations en direct ou différé, clips, reportages, etc. – aux institutions, entreprises et réseaux associatifs. Elle met ainsi ses compétences au service des acteurs du territoire pour leur communication.

Une des premières expériences de télévision locale en France

En 1986, un groupe d’habitants de Faux-la-Montagne, Peyrelevade, Gentioux entreprend de dynamiser le territoire sur lequel ils vivent et de favoriser la communication entre des habitants éloignés les uns des autres. L’idée est aussi de mettre en valeur les richesses patrimoniales, les actions culturelles et les initiatives innovantes mises en place sur le plateau de Millevaches.

Il était urgent dans ces années de revaloriser l’image que les habitants avaient de leur propre lieu de vie et de montrer que ce secteur rural savait accueillir de nouveaux habitants. À cela venait s’ajouter l’utilité de se doter d’un outil capable de favoriser le débat et la réflexion autour de ces questions.

Le groupe s’engage donc dans la conception d’un magazine vidéo mensuel d’informations locales, le Magazine du plateau, avec un premier numéro en avril 1986. Le fonctionnement est assuré au départ par des bénévoles accompagnés par des objecteurs de conscience. Le projet suscite rapidement un vif intérêt auprès de la population et des élus qui voient dans ce projet un nouvel outil au service du territoire.

Un livre sur l’histoire de Télé Millevaches est paru aux éditions REPAS. Pour plus d’information, voir notre boutique.