Libre et solidaire

Le plateau de Millevaches cultive son image rebelle de territoire libre et solidaire. Ancrée dans une histoire (l’entraide agricole, le communisme rural, les solidarités maçonnantes, le syndicalisme paysan), cette image est aujourd’hui réinventée sous d’autres vocables : coopératives et associations, économie sociale et solidaire, réseaux, coordinations, collectifs, échanges locaux, circuits courts, épargne locale… Toujours cette foutue manie de vouloir être maître de ses affaires et de son destin !

[ic_add_posts ids=’271230′ post_type=’videos’] [ic_add_posts ids=’271822′ post_type=’videos’] [ic_add_posts ids=’271997′ post_type=’videos’] [ic_add_posts ids=’272287′ post_type=’videos’]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *